42 tagged articles Objectif : 2 000 commentaires

INFORMATIONS 03/10/2013

SOMMAIRE__|__ANIMES__|__MANGAS__|__DRAMAS__|__FIGURINES__|__JAPON__|__OFFRES__|__AUTRES



__________N O U V E A U T É S_________________________________________________________________________________

___MANGA | Judge » here
___MANGA | Le Passage » here
___MANGA | Miyo » here


__________D E R N I E R S__A N I M E S_/_M A N G A S__V U S_/_L U S______________-______________________________

___ANIME | Tales of Zestiria the X
___ANIME | Tales of Zestiria the X - S2
___ANIME | Made In Abyss

Tags : Autres

God Eater 22/02/2017

GOD EATER______'_________ゴッドイーター_______'___'___2015____'_____________ufotable____'___'________13 épisodes - 01 SP
..........................................................................................................................................................................................................................
Action__-__Drame__-__Fantastique



L'histoire se déroule dans un univers post-apocalyptique où la population a presque été anéantie par de puissantes créatures démoniaques appelée Aragami. Pour sauver l'humanité, un groupe pharmaceutique a créé une arme organique, les Jinki, qui tire sa force en dévorant les Aragami. Ces armes ont pour particularité de fusionner avec quelques humains et représentent l'unique moyen d'éliminer ces monstres. On suit les membres de l'organisation Fenrir à travers différentes mission, qui combattent les Aragami en utilisant les Jinki.

──

God Eater est une bonne surprise même si il reprends un scénario classique, il a de bonnes qualités. L'histoire en elle même n'est pas très originale, on se retrouver projeter dans un monde post-apocalyptique où les gens sont rassemblés dans énormes forteresses. Certaines personnes peuvent manipuler des Jinki, des armes conçus pour tuer les Aragami. Ces derniers sont les monstres qui sont apparus quelques années plus tôt et qui ont détruit la quasi totalité de la planète. Mais le scénario met en avant d'autres aspects comme par exemple le fait que toutes les personnes ne sont pas à l'abri derrière la forteresse, que Fenrir nous cache certaines choses, qu'on découvre plus ou moins comment les Aragami sont arrivés sur Terre et surtout le passé de certains personnages. Sauf que bon, il n'y a pas qualité sans défauts. L'histoire ne nous explique pas grand chose sur les Aragami, certes on voit comment l'humanité les découvres et comment ils apparaissent sur la Terre mais pas la raison de leur venue, comment ils sont crées et bien d'autres questions à leur sujet. Ensuite, le projet Aegis est très flou jusqu'à la fin de l'anime et même si ça nous éclaire, il reste toujours des questions sans réponses. En fait, ce qui me dérange le plus, c'est la relation entre les God Eater et le projet Aegis, est ce que c'est seulement une façade ou est ce qu'il y a quelque chose de plus profond ? SPOIL Parce que bon, c'est bien beau de construire une fusée mais ils pouvaient le faire sans forcément se cacher derrière les God Eater. A moins que la fusée ne marche avec les c½urs des Aragami et là, ça prendrait tout son sens ! Aussi une question sur l'état de Renka à la fin du combat contre Pita, l'érosion sur son visage diminue et il devient blond puis il redevient normal après. FIN SPOIL Comme dit plus haut, il y a quand même beaucoup de questions qui n'ont pas de réponses et la fin de l'anime nous laisse sur le besoin d'une seconde saison pour éclaircir tous ces points. Au niveau des personnages, il y a un peu de tout. Il y en a qui sont bien développés tant au niveau personnalité que pour le background mais il y en a d'autres où on ne connait rien du tout, surtout pour Sakuya et Kôta. Je trouve ça dommage de découvrir le passé de Renka, Sôma et Alisa mais pas le reste de la première équipe. Ce qui m'a aussi un peu dérangé c'est l'évolution fulgurante de Renka. Au début, c'est à peine si il peut manier correctement son Jinki et juste après, il arrive à le faire changer de forme. Bien évidemment au fur et à mesure des épisodes, l'évolution se fait vraiment ressentir au point qu'à la fin il devient carrément plus fort que Rindô. D'ailleurs, j'aurais bien aimé découvrir plus de chose sur lui ! Côté technique, je dois avouer qu'au début, cela m'a très fortement déstabilise. Le graphisme des personnages étaient similaires à celui des personnages dans les jeux vidéo. C'est une sorte de mélange de dessins et de 3D. Du coup, il y avait une vraie différence entre les décors et les personnages, on avait presque l'impression qu'on avait fait un petit copier/coller du personnage directement dans le décor, enfin je sais pas comment l'expliqué mais ça ne faisait pas très homogène ni naturel. Sauf qu'au fur et à mesure des épisodes, soit je me suis habituée aux graphismes soient ils étaient atténués et ils faisaient plus naturels. En dehors de cela, les décors et l'animation étaient juste splendides ! En conclusion, God Eater est un très bon anime qui mérite tellement une seconde saison ! Il a certes quelques défauts, mais c'est compensé par le reste !

★ ★ ★ ★ ☆

ÉPISODES___|___SP___|___AVIS___|___NOTES

COMMENTAIRES A METTRE ICI EN PRIORITÉ

Tags : G - God Eater - Anime - Fiches - Action - Drame - Fantastique - ufotable - 2015 - Objectif : 2 000 commentaires - ★ ★ ★ ★ ☆

Inu x Boku SS 12/03/2017

INU X BOKU SS________'_____妖狐×僕SS_____________2012_____________David Production___'__________13 épisodes - 01 OAV
..........................................................................................................................................................................................................................
Comédie__-__Drame__-__Fantastique__-__Romance



Une jeune fille, Ririchiyo Shirakiin, intègre un manoir du nom de « Maison de Ayakashi » où se réunissent seulement les personnes dotées d'un pouvoir qui dépasse l'entendement. Elle a décidé d'y emménager afin de pouvoir prendre son indépendance, ce qui lui tient à c½ur. De plus, Ririchiyo n'agit pas comme elle le voudrait, à cause de ces mauvaises habitudes, qui restreignent ses conversations. Dans ce manoir, elle va faire la rencontre d'un jeune homme nommé Miketsukami Sôchi, qui s'approprie le titre de « chien » envers Ririchiyo. Cette histoire lie donc une jeune fille antisociale avec un jeune homme au passé douloureux qui ne cherche que le bien être de cette dernière.

──

Un anime que je traîne depuis pas mal de temps et en le regardant, j'ai compris pourquoi j'ai mis tant de temps à le commencer. L'histoire est trop peu travaillée et pas du tout assez développée. On nous envoie directement dans le quotidien de Ririchiyo dans son nouveau logement. On ne comprends pas beaucoup de chose et elles ne sont pas non plus expliqués. Pourquoi certains personnages ont des pouvoirs ? Pourquoi les familles de ces personnes sont toujours riches ? A quoi sert La Maison d'Ayakashi ? Est-ce que les humains normaux connaissent leur existence ? Pourquoi ceux avec des pouvoirs ne peuvent pas vraiment sortir la nuit ? Pourquoi il y a des sortes de monstres qui les attaquent ? Enfin bref, autant de question qui ne trouveront pas de réponse dans l'anime ! En fait, l'histoire se concentre principalement sur la romance entre Ririchiyo et Miketsukami et le reste n'est purement que décor sans vraiment intérêt. Cependant, contrairement au reste, leur relation est développée. Elle est mignonne, douce et naturelle. Le fait qu'ils se connaissent depuis longtemps sans même s'être vu, et qu'ils tissent une relation d'amitié et de compréhension mutuelle à travers des lettres est joli. Je trouve que tout ce qui entour les personnages principaux n'est qu'un pretexte pour rendre leur passé douloureux. Parce qu'on concrètement, qu'ils étaient des êtres avec des pouvoirs ou des humains normaux, dans le fond ça ne change rien. Sauf qu'en rajoutant le fait d'avoir des pouvoirs, ça a permit à l'auteur de développer un passé douloureux et triste. Je trouve ça dommage d'ajouter des pouvoirs, des choses intéressants pour qu'au final ce ne soit que superflue. C'est la même chose pour les personnages secondaires. Il y a pourtant de bons personnages originaux mais ils ne sont pas du tout approfondis et n'ont pas de rôle définis dans l'histoire. On apprends que très peu de chose à propos du passé de Ririchiyo alors que voir la jalousie entre les deux s½urs et la différence de traitement auraient pu être très intéressants. Par contre, on en découvre plus sur le passé Miketsukami. Mais là aussi, son passé est un peu expédié. L'anime se rattrape avec de très bons graphismes et une bonne animation. En conclusion, Inu x Boku SS est tout de même une petite déception pour moi. C'est une histoire avec un bon potentiel mais pas assez développé. Il reste sympathique à visionner !

★ ★ ★ ☆ ☆

ÉPISODES___|___OAV___|___AVIS___|___NOTES

COMMENTAIRES A METTRE ICI EN PRIORITÉ

Tags : I - Inu x Bokus SS - Anime - Fiches - Comédie - Drame - Fantastique - Romance - 2012 - David Production - Objectif : 2 000 commentaires - ★ ★ ★ ☆ ☆

Kill La Kill 09/06/2017

KILL LA KILL______-_________キルラキル_________-______2013__________-_____Trigger_____________-__24 épisodes - 01 OAV
..........................................................................................................................................................................................................................
Action__-__Comédie__-__Drame__-__Ecchi__-__Fantastique



L'académie Honnōji, un lycée dans lequel règne la peur et la terreur. Celui ci est gouverné par le redoutable conseil des élèves, qui ont la particularité d'utiliser des uniformes Goku. Ces derniers leurs permettent d'être plus fort que n'importe qui, et d'écraser quiconque se dresse sur leur route. Ryūko Matoi est une fille qui transporte avec elle une moitié de ciseaux géant, et recherche le possesseur de l'autre moitié qui s'avère être l'assassin de son père. Dans le but de trouver le meurtrier, Ryūko rentre dans l'académie Honnōji pour y défier Satsuki Kiryūin, la présidente du conseil des élèves.

──

Kill La Kill est un anime ultra prévisible. Aucune surprise, aucun rebondissement pendant la presque totalité de l'anime. Il n'y a eu que deux éléments imprévisibles, étalés sur 30 secondes de l'histoire. Cependant, l'histoire nous révèle plusieurs originalité comme les Nudist Beach, le contexte des fibres vivantes, les uniformes Goku et les Kamui. Mais l'histoire en elle même est très classique, Ryûko cherche à venger son père mais se retrouve entrainer dans une bataille qui n'était pas censé être la sienne mais qui finalement le devient à cause de ses origines. C'est vrai que le développement de l'histoire est plutôt bien car elle avance et elle a une bonne dynamique, mais l'évolution des personnages et surtout de Ryûko est beaucoup trop rapide ! Cela gâche complètement les combats que ce soit au niveau du déroulement que de l'issue parce qu'on sait dès le départ que c'est la jeune fille qui va gagner en découvrant une nouvelle technique sur le tas. Et c'est comme ça à chaque combat, on voit pas les différentes étapes habituelles de l'évolution. Au début d'un combat, Ryûko n'a pas les capacités de vaincre son adversaire et en plein milieu elle nous sort une nouvelle technique qui fait qu'elle est plus puissante que l'autre ! De plus, les trois quarts du temps ce n'est pas elle qui est à l'origine des nouvelles techniques mais Senketsu ! Genre il lui dit : "j'ai une idée, laisse moi faire". C'est cet aspect là qui a vraiment détruit le potentiel des combats, ils étaient pas intéressants pour un sou, ils n'étaient pas palpitant parce que l'issue était déjà amplement prévisible. Quand on a un anime comme Kill La Kill qui compte à 80% sur les combats, on ne tue pas le poussin dans l'½uf en détruisant complétement l'effet de surprise et les rebondissements qu'il peut y avoir dans tout combat. Ils avaient vraiment tous le même schéma. J'ai tout de même eu une lueur d'espoir dans les combats finaux mais j'ai été rapidement déçue de voir qu'ils prenaient le même chemin. De plus, tout le début de l'anime est ennuyant parce qu'il est répétitif. Ce n'est que vers l'épisode 17 que l'histoire commence à être intéressante parce que le véritable antagoniste entre en scène mais là aussi l'histoire va vite tourner à la répétition. Ce que je n'ai pas trop aimé également dans l'histoire, c'est que les personnages n'ont pas de force réels, elles viennent uniquement des uniformes Goku ou des Kamui. Avoir de la force grâce à un objet n'est pas vraiment ce que j'apprécie le plus. L'histoire avait de quoi faire quelque chose de vraiment intéressant mais à cause de l'évolution trop rapide, des événements trop répétitif et prévisible et des caractères des personnages, cela en est devenue lassant. Je n'avais qu'une envie, arrêter le massacre et passer à autre chose mais j'avais toujours cette petite lueur d'espoir qui me dit que peut être, je dis bien peut être, l'histoire pourrait s'améliorer. Si ce n'était que l'histoire ... mais les personnages sont tout aussi horripilants, surtout Ryûko et Mako. L'héroïne est une personne beaucoup trop sûr d'elle, qui a confiance en sa puissance alors que celle-ci vient uniquement du Kamui et qui a une grande gueule. Le fait que les combats ont été tourné de la façon que j'ai décrite avant renforce l'aspect énervant du personnage. Le fait qu'elle gagne tout le temps renforce son estime d'elle même qui renforce sa confiance qui renforce sa grande gueule ! xD Bref, à chaque épisode, elle devient de plus en plus chiante. Bien qu'elle est une personnalité complètement différente, Mako est tout aussi chiante que l'autre ! Elle n'a pas de force, ne sert à rien à part apaiser Ryûko mais elle se permet de nous déblatérer des conneries même devant Satsuki ou des personnages plus importants. Peut être que sa présence était là pour adoucir l'histoire et la rendre plus comique mais moi, déjà que l'anime me gonflait, avec Mako, j'en avais plus que marre ! Au début, je trouvais Satsuki intéressante grâce à son côté dur et sa détermination mais là aussi, elle est devenue plus douce et moins charismatique. Du coup, mon attention s'est porté sur Ragyô, qui était vraiment un personnage plus qu'intéressant ! Elle avait du potentiel, elle avait le charisme, elle avait tout pour elle mais l'histoire a fait qu'elle devait perdre. Je trouve ça dommage de toujours faire gagner les "gentils", même pour des petites batailles. J'en ai marre, je veux que les méchants gagnent, je veux du rebondissement, du suspens, ça rendrait n'importe quoi meilleur de voir enfin le côté obscur triompher ! Je ne vais pas parler des autres personnages parce que eux aussi sont un amas de prévisibilité et que finalement ils ont pas été très utiles quant au dénouement de l'histoire. Je pourrais encore parler des heures sur les choses qui m'ont déplu sur les personnages mais je risque de faire un énorme pavé, déjà que celui-ci à l'air d'être conséquent. Parlons maintenant des graphismes qui étaient tantôt très bons tantôt mauvais. Les décors étaient quasiment toujours les mêmes mais les couleurs et l'animation étaient vraiment pas mal ! Ce que j'ai le plus aimé dans Kill La Kill ce sont les OST ! Ils envoyaient vraiment du lourd et ça aurait été vraiment épique si les combats étaient du même gabarit ! En conclusion, je me suis vraiment ennuyée devant l'anime même si il y avait quelques passages sympathiques mais le fait de tout prédire gâchait tout l'intérêt de l'histoire. Les personnages étaient lourds pour la plupart sauf Ragyô ! Je mets trois étoiles mais considérer le comme un 2.5, c'est à dire la moyenne. Parce que l'anime a des bons côtés mais il a surtout beaucoup trop de défauts.

★ ★ ★ ☆ ☆

ÉPISODES___|___OAV___|___AVIS___|___NOTES

20 chiffres ici = 40 chiffres chez toi


COMMENTAIRES A METTRE ICI EN PRIORITÉ

Tags : K - Kill La Kill - Anime - Fiches - Action - Comédie - Drame - Ecchi - Fantastique - OAV - Trigger - 2013 - ★ ★ ★ ☆ ☆ - Objectif : 2 000 commentaires

Plastic Memories 12/03/2016

PLASTIC MEMORIES___'_________プラスティック・メモリーズ_____'_______2015____'________Doga Kobo_____'_______13 épisodes
..........................................................................................................................................................................................................................
Comédie__-__Drame__-__Romance



Dans un monde futuriste, les androïdes ressemblent de plus en plus aux humains. Un jour, la société robotique SAI Corp produit le modèle Giftia, capable de comprendre et ressentir les émotions humaines, mais cette sorte de robots a une durée de vie limitée. Cet animé se concentrera sur le quotidien de Tsukasa Mizugaki qui intègre le service Terminal de SAI Corp en charge de récupérer les Giftia en fin de vie, puis fera équipe avec Isla qui est elle-même une Giftia.

──

Plastic Memories est un anime vraiment attachant et émouvant de part son histoire. Depuis le début, on sait que Tsukasa et Isla vont tomber amoureux l'un de l'autre et qu'ils devront se séparer à la fin. Ce qui engendrera de la souffrance pour l'un comme pour l'autre. A certains moments, j'ai trouvé leur relation un peu trop mielleuse et niaise. Cependant, ce n'est qu'à partir du milieu de l'anime que l'histoire d'amour commence à prendre place. Avant cela, l'histoire se concentre sur la récupération des Giftia en fin de vie. Le fait que ces androïdes aient une durée de vie limité est une idée très intéressantes et les rends beaucoup plus humains. C'est à dire qu'ils ont des émotions fortes et ne se sentent pas invincibles comme pourraient l'être les vrais robots. De plus, ils perdent leurs souvenirs définitivement même après un changement d'OS. De ce fait, les Giftia ont peur de perdre leurs souvenirs et de quitter les personnages qu'ils aiment. Cet aspect de l'histoire n'a pas été assez exploité car les récupérations ont généralement étaient assez calmes et rapides alors qu'on aurait pu avoir des choses beaucoup plus dramatiques et poignantes. La fin de l'histoire était prévisible depuis le début mais je regrette un peu de ne pas avoir pu voir la nouvelle partenaire de Tsukasa. Est-ce que c'est à nouveau Isla avec un nouvel OS ? Est-ce une autre personne ? Ces questions ne trouveront pas de réponse et laisse notre imagination s'en charger. En ce qui concerne les personnages, beaucoup étaient laissé de côté sans avoir de développement comme pour Constance, Sherry et d'autres. Ce qui les transformes un peu en pot de fleur parce qu'ils n'ont pas vraiment d'utilité ou de rôle à jouer dans l'histoire. Les seuls personnages ayant eu un développement sont Tsukasa, Isla, Michiru, Kazuki et Eru. Même si le développement de cette dernière était assez superflue. De même pour Tsukasa, on ne connait absolument rien de son passé mis à part qu'il a une santé fragile et qu'il a loupé son examen. C'est un personnage attachant car il fait des efforts dans tous ce qu'il fait, il réfléchit beaucoup avant de se lancer. C'est quelqu'un d'émotif, naïf, assidu et mignon. Ses différentes mimiques sont attendrissantes. Ces personnages sont tout de même très attachants même si parfois certains caractères peut agacer. Les graphismes sont vraiment magnifiques que ce soit pour les décors, les personnages ou bien l'animation ! En conclusion, c'est un anime attachant et émouvant même si le côté dramatique aurait pu être accentué.

★ ★ ★ ★ ☆

ÉPISODES___|___AVIS___|___NOTES

COMMENTAIRES A METTRE ICI EN PRIORITÉ

Tags : P - Plastic Memories - Anime - Fiches - Comédie - Drame - Romance - Dogakobo - 2015 - Objectif : 2 000 commentaires - ★ ★ ★ ★ ☆

Ranpo Kitan : Game of Laplace 11/12/2016

RANPO KITAN : GAME OF LAPLACE____________'__乱歩奇譚______'________2015______________Lerche______________11 épisodes
..........................................................................................................................................................................................................................
Horreur__-__Mystère__-__Psychologique__-__Slice of Life



L'histoire prend place dans un lycée où plusieurs homicides ont eu lieu récemment. Nous suivons le quotidien de Kobayashi qui rencontre le détective de génie Akechi qui vient enquêter sur le mystère de ces homicides. Peu à peu Kobayashi commence à avoir de l'intérêt pour notre jeune détective et décide de l'aider dans son enquête.

──

Ranpo Kitan est un anime avec un bon potentiel mais celui-ci a été manié d'une bien étrange façon. De ce fait, l'anime n'est ni bon ni mauvais. Il y a beaucoup de points négatifs comme de positifs et ceux-ci sont équivalents. L'histoire a un bon potentiel grâce aux enquêtes mais celles-ci sont assez plates et vides car Akechi trouve toutes les réponses directement. Cependant, quand c'est Kobayashi qui mène l'enquête, son raisonnement est plus réaliste et va d'étape en étape. Du coup, on peut suivre sa manière de pensée. L'intrigue clé de l'histoire est l'enquête sur les 20 visages. Elle est identique à l'histoire en générale, elle a des défauts et des qualités. Les qualités sont que le phénomènes des 20 visages pourraient être réel un jour car la justice dans la plupart des pays est injuste et mal organisée. Les criminels peuvent facilement passer dans les mailles du filets en sortant une excuse psychologique. Le développement autour des personnages ayant un lien avec ce phénomène est vraiment bien mené ! Malgré cela, ce phénomène est basé sur un algorithme vraiment flou. Même si le but de cette création a été expliqué, les conséquences sont trop abstraites et le lien entre l'algorithme et les événements qui ont lieu le sont également. Ce que je veux dire, c'est que l'algorithme est censé définir un plan d'action en éliminant toutes les autres actions superflues, mais ce que j'ai du mal à comprendre c'est pourquoi ce plan d'action se concrétise sans contraindre les hommes. Le fait que ce soit autant abstrait et flou rend la compréhension des derniers épisodes plus compliquée. La fin est prévisible et décevante. Un autre élément qui diffère des autres animes en général, est la théâtralité de certaines mises en scènes. Au début, c'est perturbant mais au fur et à mesure on s'y habitue et cela devient intéressant. Ces mises en scènes sont souvent le reflet des pensées des personnages ou alors pour certaines explications données. L'ambiance de l'anime est glauque, sombre et repoussante. Il y a vraiment des idées de meurtres très très très étranges que je n'avais jamais vu ailleurs ! Comme par exemple, les chaises humaines de la première affaire ou bien des mannequins. C'est assez déstabilisant. Le personnage de Kobayashi est un vrai mystère. Que ce soit au niveau psychologique que physique. Je n'ai pas compris les raisons du staff de l'anime de faire de Kobayashi un personnage androgyne. Mise à part pour la seconde enquête où il sert d'appât en se déguisant en fille, je n'ai pas compris le but de cette décision. Il y a également un jeu d'attirance entre Kobayashi et son ami Hashiba. En fait, c'est plutôt unilatéral parce que Hashiba a obligatoirement des sentiments pour l'autre garçon. Kobayashi a dû s'en rendre compte mais il ne dit absolument rien. Cependant, je pense qu'il doit jouer avec ça vu certaines de ses actions. Je n'ai pas spécialement aimé cette relation ambiguë parce que justement le sexe de Kobayashi est lui aussi ambiguë. Il a des mimiques de fille, une voix de fille et également un physique de fille. En plus de son ambiguïté, je n'ai pas non plus aimé sa personnalité. Kobayashi est froid, lourd, étrange et il a forcément un problème psychologique pour trouver que les meurtres sont la chose la plus amusante qu'il ait vécu. Hashiba est le personnage réaliste de l'histoire. C'est le plus terre à terre mais il ne fait pas grand chose pour calmer son ami. Akechi est le personnage le plus intéressant de l'histoire et le moins irritant aussi. Il n'a pas de développement à proprement parler parce qu'il n'évolue pas. Il reste fidèle à lui même. L'histoire qu'il a en commun avec Namikoshi est intéressante bien qu'un peu floue également. Il y a d'autres personnages intéressants comme ceux faisant parties de la police mais il y aussi des personnages vraiment étranges comme la femme nommée Lézard Noir. Elle est enfermée dans la prison de Shinjuku pour des raisons inconnus et elle semble amoureuse d'Akechi. Seulement, le truc vraiment dérangeant et qu'elle "mouille" dès qu'elle lui parle. C'est le seul truc pervers de l'anime et la raison de la présence de ce truc est elle aussi inconnue. Du côté technique, c'est plutôt bon. Le Chara Design est beau et colle avec l'ambiance de l'anime. D'ailleurs celui de Kobayashi est celui d'une fille, il a de grand yeux, une corpulence et une taille de fille également. Les décors sont glauques et sombres, ce qui colle aussi parfaitement avec l'atmosphère que veut dégager l'anime. Les personnages qui n'ont pas d'intérêt aux yeux du héros Kobayashi ne sont qu'une sorte d'ombre colorée. Ainsi, tous les personnages inutiles à l'histoire n'ont pas à proprement parler de visage. C'est très perturbant et cette particularité est surtout présente au début. Je n'aime pas spécialement ce procédé parce qu'il peut être perçue comme un manque de travail et de motivation du studio et qu'il dénature les scènes. En conclusion, Ranpo Kitan : Game of Laplace est un anime avec un bon potentiel plus ou moins mal exploité. L'histoire est glauque, dérangeante et sombre, les personnages sont étranges et peu attachants, les graphismes sont biens malgré quelques éléments perturbants. Je ne saurais le conseiller ni le déconseiller.

★ ★ ★ ☆ ☆

ÉPISODES___|___AVIS___|___NOTES

COMMENTAIRES A METTRE ICI EN PRIORITÉ

Tags : R - Ranpo Kitan : Game of Laplace - Anime - Fiches - Horreur - Mystère - Psychologique - Slice of Life - Lerche - 2015 - Objectif : 2 000 commentaires - ★ ★ ★ ☆ ☆